Accueil
Produits
Liste des prix
Commander
Mises à jour & Drivers
FAQ - Conseils
Service Après Vente
Bonnes affaires
Qui sommes nous ?
Contact
Liens

Questions fréquentes... 

MAF24, MAF40 & MAF50 :

- Faut-il enlever les piles internes si on utilise une pile externe ? Non, ce n'est pas nécessaire car c'est la source d'alimentation la plus puissante qui sera prioritaire.

- Peut-on utiliser des piles rechargeables ? Oui, à condition que ce soit des Ni/Mh. Ne pas utiliser des Ni/Cd.

 

CLEOLIA & CLEOLIA serie II :

- Est-ce que le nombre d'essais du mot de passe est limité pour passer en mode "Tir" ? Non, le nombre d'essais n'est pas limité. Vous ne risquez pas de bloquer la table en cas d'erreurs répétées en rentrant votre code personnel à 4 chiffres. En revanche notez bien le code personnalisé que vous aurez choisi car nous ne pourrons pas vous l'indiquer à distance (il faudrait en cas d'oubli soit nous retourner la table, soit que vous essayez les 10000 combinaisons possibles...).

- Après un arrêt d'urgence d'une rafale en cours d'exécution, le tir manuel ne fonctionne plus. Un arrêt d'urgence d'une rafale en cours d'exécution provoque un arrêt dont la seule priorité est le blocage instantané des tirs, il ne respecte pas une procédure normale d'arrêt, à ce titre le système s'arrête "en vrac" en cours d'exécution d'opérations. Il est nécessaire ensuite de remettre les choses en ordre en réalisant un arrêt "propre" du mode tir avec rafale. Pour cela retourner dans le mode tir avec rafale (jusqu'à l'écran indiquant la ligne et les chronomètres) et simplement en ressortir normalement avec la touche menu (sans lancer la rafale, ou alors en attendant qu'elle soit réellement terminée cette fois).

- J'utilise pour mes essais des ampoules de test Visulamp. Or, pour le premier tir j'ai observé que l'ampoule de test s'éclaire parfois moins fort que pour les tirs suivants. Est-ce normal ? La 1ere impulsion de tir délivre exactement la même tension et le même courant que les suivantes sauf, qu'après la mise en marche de la Cléolia, cette 1ere impulsion de tir est un peu plus brève que les autres. Cela est dû à la durée du "réveil" du survolteur. Cette première impulsion dure tout de même entre 10 et 20 millisecondes, c'est très largement suffisant pour les inflammateurs qui eux réagissent en moyenne entre 1 à 2 millisecondes. Le filament de l'ampoule de test a quant à lui bien plus d'inertie qu'un inflammateur d'où sa luminosité plus faible.

- Supposons que je fractionne les 50 voies de ma Cléolia serie II en 2 rafales de 25 tirs, que la première rafale doit partir à la ligne 1 de ma table et que la deuxième rafale doit partir à la ligne 20, puis-je relier l'entrée de déclenchement à distance de la Cléolia à la ligne 1 et aussi à la ligne 20 de ma table de tir ? Non, car sinon dans ce cas lorsque vous allez tirer la ligne 1 sur votre table l'énergie va aussi repartir dans la ligne 20 (c'est normal car vous les aurez reliées ensemble). C'est à dire que des sorties de votre table vont aussi se transformer en entrées et, selon le modèle de table, cela peut s'avérer absolument non compatible (voire même destructeur). L'entrée de déclenchement de la Cléolia doit toujours être reliée à une seule ligne de la table et vous devrez y revenir dessus pour faire partir la deuxième rafale (cela peut être fait très simplement sur une MAF100 en utilisant par exemple une ligne de secours que vous allez dédier spécialement au déclenchement de la Cléolia).

- En mode déclenchement à distance grâce à l'entrée de pilotage externe, la mesure de résistance ligne de ma table de tir de commande (un satellite MAF60) m'indique que la ligne affectée à la Cleolia est supérieure à 70 ohms (le voyant reste éteint), alors que le déclenchement se fait pourtant correctement ? Les entrées de pilotage de la Cléolia ont une impédance de 470 ohms, en conséquence il est normal que la MAF60 n'allume pas le voyant correspondant car ce dernier est prévu pour des lignes équipées d'inflammateurs, c'est à dire calibré jusqu'à 70 ohms. La MAF60 délivrant des impulsions de 70V, le déclenchement se fait quant à lui normalement. Pour pouvoir vérifier le câblage de cette ligne spécifique, il est necessaire d'avoir un ohmmètre et de faire la mesure manuellement.

- Est-il possible d'utiliser une télécommande de MAF60 (ou un Oxydium) pour piloter directement une Cléolia ?  Non pas directement, la télécommande filaire MAF60 ou l'Oxydium délivrent des ordres numériques qui n'ont rien à voir avec les simples impulsions électriques requises pour les entrées de la Cléolia. Si vous voulez déclencher une Cléolia à partir du système MAF60/Oxydium il faut la connecter sur une des sorties du satellite voir ici . 

MAF60 serie II & OXYDIUM :

- Peut-on relier à un seul satellite deux télécommandes de MAF60 serie II (ou Oxydium) à la fois pour que deux artificiers puissent le piloter en même temps depuis deux endroits distincts ? Non, ce n'est pas possible : un satellite, ou groupe de satellites, ne peuvent être pilotés que par un seul organe de commande. Le fait de mettre simultanément plusieurs organes de commande (télécommandes de MAF60serieII ou Oxydium...) au sein d'une même configuration entraînera des perturbations de communication. 

- Le satellite ancienne génération (sans survolteur) de ma MAF60 ne fait pas (ou mal) les mises à feu avec une pile externe alors que tout semble en ordre de marche (balise de communication, relais activés, résistances des lignes vérifiées...) alors que sans la pile externe (donc en interne 12V cela marche) : Tout d'abord le branchement de la pile sur la table doit être correct (+ de la pile sur la borne rouge et le - de la pile sur la borne noire ), si c'est bien le cas, alors la pile externe est à remplacer : elle a une tension correcte à vide, mais n'est pas capable de délivrer le courant minimal lorsqu'elle est sollicitée. Ce sujet est plus longuement traité ci-dessous dans la rubrique des questions d'ordre général.

- J'ai parfois du mal à dévisser les 4 radians obliques de plan de masse des antennes du kit HF, existe t'il une astuce pour faciliter cette opération ? Oui, il suffit de temps en temps de très légèrement lubrifier le filetage du radian (avec une goutte de WD40 ou d'huile fine par exemple). 

- Est-il possible d'utiliser des déports non prévus pour le système MAF60 ?  Non, le système MAF60 fonctionne sur le principe du matriçage : pour schématiser 6 circuits pilotent les dizaines et 10 circuits pilotes les unités. Le croisement de ces deux informations dizaine+unité permet ainsi la mise à feu d'une voie bien précise . Il n'y a donc pas de commun. Le fait d'essayer d'utiliser des déports fonctionnant sur un autre principe (par exemple avec le moins commun) entraînera obligatoirement des dysfonctionnements profonds.

- Il est annoncé que l'Oxydium gère jusqu'à 600 lignes différentes, mais les anciens satellites MAF60SII ne pouvaient en gérer que tout au plus 180. Comment cela se fait-il ? Effectivement les anciens satellites MAF60SII ne pouvaient gérer que 3 soixantaines (soit 3x60 = 180 lignes). Mais la mise à jour pour les satellites MAF60SII qui est fournie avec l'Oxydium intègre une fonction pour passer les satellites de 3 soixantaines à 10 soixantaines. Cette mise à jour est d'ailleurs installée d'office sur tous les satellites MAF60SII vendus depuis la sortie de l'Oxydium. Dorénavent elle est aussi installée sur les satellites MAF60SII retournés en révision, et elle est aussi disponible sur ce site. Il va de soi qu'avec la télécommande 180 lignes d'origine du kitMAF60SII, le système sans Oxydium est toujours limité à 180 lignes.

- Quels sont les points particuliers à observer sur les OXYDIUM et MAF60 serie II ? Comme pour tous les appareils il faut impérativement lire intégralement le mode d'emploi et l'appliquer. Sur le système OXYDIUM, et MAF60 serie II, on peut tout de même récapituler ces quelques points : - Avoir de très bonnes liaisons de pilotage (attention au fil qui se coupe au ras des borniers par écrouissage ou traction trop importante, ou encore au fil pas assez ou trop vissé) - Brancher l'éventuelle pile externe du satellite dans le bon sens (attention aux piles "maison" mal polarisées) - Ne pas oublier de mettre la pile externe du satellite (s'il y en a une de prévue ou s'il s'agit du ancienne version sans survolteuir) lors du test ohmmique afin que ce dernier se calibre automatiquement par rapport à la bonne tension - Ne pas oublier de régler le(s) satellite(s) sur la bonne soixantaine - Ne pas oublier le code à 4 chiffres d'activation du mode tir - Avoir ses systèmes à jour ...

- Peut-on relier à une seule télécommande filaire (ou Oxydium) plusieurs émetteurs HF en même temps ? Non, ce n'est pas possible : un seul émetteur uniquement est à relier à l'organe de commande. Le fait de mettre simultanément plusieurs émetteurs en même temps entraînera des perturbations de communication HF. 

- Comment relier un deuxième satellite MAF60 à la suite d'un premier ? Le deuxième satellite vient se connecter tout simplement en parrallèle (surtout pas en série) sur les deux bornes à vis du premier. Afin de parfaire à la fois la liaison électrique et de solidarisation mécanique, il est conseillé de faire des épissures aux fils dénudés connectés au satellite intermédiaire. Il convient aussi de ne pas serrer les fils sur l'isolant, ou de ne pas serrer très exagérément les mollettes pour ne pas sectionner les fils.

- J'ai changé mon ordinateur et mes appareils ne se connectent plus au PC. Il ne faut pas oublier de réinstaller le driver commun MAF60-Oxydium sur votre nouveau PC. Rendez-vous pour cela sur cette page .

- J'ai changé mon ordinateur et mon adaptateur port USB/série 232 ne fonctionne plus. Il ne faut pas oublier de réinstaller le driver de cet accessoire sur votre nouveau PC. Rendez-vous pour cela sur cette page .

- Je n'arrive pas à télécharger les mises à jour, que faire ?  Votre antivirus identifie à tort les petits programmes de mise à jour (qui sont directement des .exe) comme des menaces potentielles car il s'agit de programmes ayant une faible occurence, et donc inconnus des antivirus. Vous devez désactiver votre antivirus le temps du chargement (par exemple pour avast : clic droit sur l'icone avast dans la barre des taches en bas à droit, clic gauche sur "gestion des agents avast", puis "désactiver pour 10mn").

- Je dispose d'anciens satellites MAF60 à relais et de satellites MAF60 plus récents entièrement transistorisés. Avec les dernières mises à jour au 1/10eme du 15 avril 2016 est-il possible de les faire fonctionner ensemble au sein d'une même configuration avec un Oxydium ? et fonctionnent-ils encore avec la télécommande filaire basique ?  A partir du moment où tous vos appareils disposent de toutes les dernières mises à jour proposées sur notre site, tous ces appareils pourront fonctionner dans toutes les combinaisons de configurations possibles : une télécommande peut piloter les satellites à relais et les satellites transistorisés, un Oxydium peut piloter les satellites à relais et les satellites transistorisés, et des satellites à relais peuvent être présents dans une configuration ayant aussi des satellites transistorisés. La seule contrainte est que pour les satellites à relais, et spécifiquement pour ceux là, il faut veiller à ne pas avoir des tirs à moins de 2/10eme de seconde. Si vous utilisez de la HF pensez aussi à la mettre à jour.  

- Je ne dispose pas d'Oxydium, simplement de MAF60 avec télécommande filaire basique, dois-je quand même faire les dernières mises à jours proposées qui semblent plutôt concerner l'Oxydium ?  Oui, il faut toujours avoir des appareils à jour.

- J'ai fait les mises à jour, est-ce que je dois reparamétrer tous mes systèmes ?  Cela dépend du paramètre en question : oui si vos satellites avaient une soixantaine adressée car cette dernière est réinitialisée lors de la mise à jour. En revanche d'autres paramètres restent mémorisés tels que : date, heure, programmes de tir, satellites mémorisés dans l'Oxydium.

- J'ai fait les mises à jour et donc j'ai aussi le nouvel Oxydium Suite v3.6, est-ce que je peux utiliser mes anciens programmes de tir crées avec la version précédente ?  Oui, ils restent compatibles.

- J'ai acquis de nouveaux satellites MAF60 pour ma console Oxydium, mais avec ces derniers le retour d'information (satellites vers Oxydium) ne fonctionne pas. Est-ce normal ?  Il faut penser à renseigner la mémoire de l'Oxydium avec les numéros de série de ces nouveaux satellites (c'est fait d'origine lors de l'achat d'une configuration complète, mais c'est à faire en cas d'achat après coup de satellites supplémentaires). Cette opération, très simple, est à faire une seule fois avec le logiciel Oxydium Suite, se référer à la notice de l'Oxydium page15.

- Avec Oxydium suite, comment affecter les voies de secours aux satellites lorsqu'on est en mode adressage ?  Le programme tel qu'il est n'autorise pas de mettre des secours lorsque l'on travaille en mode adressage des satellites. Toutefois il existe un moyen de contournement que je vais vous décrire au travers d'un exemple :
Supposons que vous ayez 2 satellites à programmer, le A et le B, et que vous souhaitiez avoir 2 secours sur le satellite A (en sorties physiques 58 et 59), et 2 secours sur le B (en sorties physiques 58 et 59).
1/ dans le programme Oxydium suite laisser pour l'instant les voies de secours en haut affectées comme d'origine à 596, 597, 598, 599
2/ faites votre programme avec vos adressages, et en plus, prévoir à la fin 4 tirs en mode manuel (ici 116, 117, 118 et 119) et les adresser normalement sur les satellites où vous les désirerez, donc dans notre exemple 116=58A, 117=59A, 118=58B, 119=59B.
3/ programmez vos deux satellites avec vos adressages personnalisés, le A puis le B.
4/ ensuite un fois que c'est fait, revenez dans le programme Oxydium suite, et en haut, affectez les secours tels que 596 (F5) devient 116, 597(F6) devient 117, 598(F7) devient 118, et enfin 599(F8) devient 119. Supprimer en fin de programme les 4 tirs des voies manuelles 116 à 119 pour ne plus avoir de message d'erreur.
5/ transférer le programme à l'Oxydium et ainsi nous aurons bien en secours F5(116)=sortie58A, F6(117)=sortie59A, F7(118)=sortie58B et F8(119)=sortie59B, tout en ayant des satellites adressés.

- Peut-on positionner les satellites où l'on veut ?  En premier lieu les satellites doivent être installés dans une zone sécurisée à l'abri des retombées pyrotechniques, ou de la pluie, mais aussi du gel, ou encore d'une trop forte chaleur (éviter l'après midi en plein soleil l'été). En effet des conditions climatiques extrèmes peuvent par exemple avoir des influences sur la précision des mesures de résistances des lignes, sur le rendement des batteries, détérioration prématurée des éléments liée aux UV...

- Existe t'il un tableau de localisation des sorties du satellite en fonction des soixantaines ?  Oui, il est téléchargeable ici

 

MAF100 serie II :

- Si j'utilise plusieurs BR100 sur une seule MAF100, faut-il shunter les sorties non utilisées ? Non, il faut les laisser "en l'air". Les BR100 supplémentaires rajoutent les lignes en parallèle sur le BR100 initial.

- Les câbles et les BR100 des anciennes MAF100 sont-ils compatibles avec les nouvelles MAF100 ? Oui, 100% compatibles.

- Pourquoi faut-il une pile externe pour la puissance si je branche plusieurs satellites BR100 sur le même pupitre MAF100 ? Le survolteur de la MAF100 fonctionnant sur le principe de la décharge capacitive est conçu pour alimenter la configuration standard de base, à savoir un seul BR100. On peut rajouter des BR100, mais à ce moment là il est recommandé d'avoir plus d'énergie et donc de faire appel à une pile externe. Le survolteur interne de la MAF100 génère à partir du 12V une tension de l'ordre des 75V. Avec ce survolteur, si vous n'avez qu'un seul BR100 branché sur le pupitre MAF100, il est totalement inutile d'avoir une pile externe de 72V (le survolteur est même mieux car c'est une décharge capacitive impulsionnelle qui est moins nocive pour les contacts de relais).

- Est-il possible de brancher une pile de 90 volts en puissance externe à la place des 75 volts maxi préconisés ?  Techniquement la MAF100 tolère une tension de 90V fournie par une pile. Mais cela reste tout de même à éviter car la MAF100 est conçue pour respecter les normes de très basse tension, c'est à dire moins de 75 volts continus.

- En cas de pile 72V externe sur la MAF100, la batterie interne est-elle encore utile ?  Oui, car cette pile externe n'alimente que les lignes. La table elle-même a encore besoin du 12V pour fonctionner. Il faut bien faire la distinction entre l'alimentation externe des inflammateurs (mode puissance externe) et la batterie interne 12V qui alimente l'électronique. Ce sont deux choses bien distinctes.

- Pourquoi en mode "puissance externe" (pile externe) faut-il un câble "multipaire" d'au moins 50m entre le pupitre de la MAF100 et le premier BR100 et non par exemple un câble de 2 mètres si le besoin d'être éloigné du BR100 ne se fait pas sentir ? Car le câble "multipaire" sert aussi de résistance électrique naturelle à la ligne. Cette charge constituée par la résistance du câble (qui est de l'ordre de 8 ohms pour un câble de 50m) est très utile car c'est elle qui va tout naturellement limiter l'intensité fournie par la pile externe en cas de tir dans une ligne en court-circuit. En revanche, cette nécessité d'avoir un câble de 50m entre le pupitre MAF100 et le BR100 ne se fait pas sentir en mode "puissance interne" car la décharge capacitive du survolteur interne serait immédiatement "étouffée" par le court-circuit. 

- Ma MAF100 ne fait pas (ou mal) les mises à feu avec une pile externe alors que tout semble en ordre de marche (relais activés, résistances des lignes vérifiées...) alors que sans la pile externe (donc en mode puissance interne) cela fonctionne : La pile externe est à remplacer : elle a probablement une tension correcte à vide, mais n'est pas capable de délivrer le courant minimal lorsqu'elle est solliciitée. Ce sujet est plus longuement traité ci-dessous dans la rubrique des questions d'ordre général.

- Est-il possible de faire cheminer le câble multipolaire de la MAF100 le long d'autres câbles électriques ?  C'est à éviter, cela en raison des risques de courants induits. Préférer espacer le multipolaire d'au moins 1 mètre des autres fils électriques, surtout si ce sont des fils d'alimentation secteur. 

- Est-il possible d'utiliser des déports ou des câbles non prévus pour le système MAF100 ?  Non, le système MAF100 fonctionne sur le principe du matriçage : pour schématiser 10 fils pilotent les dizaines et 10 fils pilotes les unités (ainsi grâce à ce principe de croisement dizaine/unités les câbles multipaires sont légers car ils n'ont que 20 conducteurs). Le croisement de ces deux informations dizaine+unité permet ainsi la mise à feu d'une voie bien précise . Il n'y a donc pas de commun. Le fait d'essayer d'utiliser des câbles ou des déports fonctionnant sur un autre principe (par exemple avec le moins commun) entraînera obligatoirement des dysfonctionnements profonds. 

- Peut-on utiliser du WD40 pour nettoyer les contacts des connecteurs ?  Non, le WD40 est un excellent produit pour beaucoup de choses, mais il n'est pas prévu pour ça. Utilisez un aérosol spécifique pour les contacts (par exemple chez KF l'aérosol F2).

- Peut-on positionner les systèmes où l'on veut ?  En premier lieu les systèmes doivent être installés dans une zone sécurisée  à l'abri des retombées pyrotechniques, ou de la pluie, mais aussi du gel, ou encore de la forte chaleur (induite par exemple des rayonnements solaires en plein été). En effet des conditions climatiques extrèmes peuvent par exemple avoir des influences sur la précision des mesures de résistances des lignes, sur le rendement des batteries...

- Existe t'il un tableau de localisation des sorties du BR100 ?  Oui, il est téléchargeable ici

 

PYROMATIC version 30 :

- Puis-je relier directement mon adaptateur port USB/série DB9 au Pyromatic ? Non, il faut considérer que cet adaptateur crée physiquement sur votre PC un port série "DB9" : donc même si cet adapteur est un modèle sur câble, vous devez impérativement passer via le câble fourni avec le Pyromatic et non relier directement l'adaptateur au Pyromatic. Pour résumer PC -> Adaptateur USB/série -> Câble du Pyromatic -> Pyromatic.

- Supposons que je fractionne le programme de mon Pyromatic en 2 séquences de 15 tirs, que la première séquence doit partir à la ligne 1 de ma table et que la deuxième séquence doit partir à la ligne 20, puis-je relier l'entrée de commande du Pyromatic à la ligne 1 et aussi à la ligne 20 ? Non, car sinon dans ce cas lorsque vous allez tirer la ligne 1 sur votre table l'énergie va aussi repartir dans la ligne 20 (c'est normal car vous les aurez reliées ensemble). C'est à dire que des sorties de votre table vont aussi se transformer en entrées et, selon le modèle de table, cela peut s'avérer absolument non compatible (voire même destructeur). L'entrée de commande du Pyromatic doit toujours être reliée à une seule ligne de la table et vous devrez y revenir dessus pour faire partir la deuxième séquence (cela peut être fait très simplement sur une MAF100 en utilisant par exemple une ligne de secours que vous allez dédier spécialement au déclenchement du Pyromatic).

- Le logiciel Pyrostart qui permet de programmer le Pyromatic est simple et pratique. Toutefois, il faut rentrer les temps en secondes. Or, il peut être parfois utile de reconvertir ensuite les secondes au format heures/minutes/secondes (exemple 440 secondes = 7 minutes 20 secondes) pour, par exemple, suivre avec un chronomètre. Existe t'il une telle fonction dans ce logiciel ? Non, il n'y a pas cette fonction dans Pyrostart. Mais ce lien  http://www.volta-electricite.info/articles.php?lng=fr&pg=7188   vous y aidera.

- J'ai parfois du mal à dévisser les 4 radians obliques de plan de masse des antennes de la télécommande HF, existe t'il une astuce pour faciliter cette opération ? Oui, il suffit de temps en temps de très légèrement lubrifier le filetage du radian (avec une goutte de WD40 ou d'huile fine par exemple).

- J'ai changé mon ordinateur et mon adaptateur port USB/série 232 ne fonctionne plus. Il ne faut pas oublier de réinstaller le driver de cet accessoire sur votre nouveau PC. Rendez-vous pour cela sur cette page .

- Peut-on positionner les Pyromatic où l'on veut ?  En premier lieu les appareils doivent être installés à l'abri des retombées pyrotechniques, ou de la pluie, mais aussi du gel, ou encore de la forte chaleur (induite par exemple des rayonnements solaires en plein été). En effet des conditions climatiques extrèmes peuvent par exemple avoir des influences sur la précision des mesures de résistances des lignes, sur le rendement des batteries...

Testeur de piles TP1 :

- Compte-tenu que les MAF24 peuvent aussi fonctionner avec 6 piles de 9V montées en série dans des tiroirs, comment les tester avec le TP1 puisque ce dernier est donné pour tester les piles ayant une tension supérieure à 12V ? Effectivement il n'est pas possible de les tester individuellement directement, la tension est trop basse. En revanche c'est tout à fait possible et facile de coupler les 6 piles de la MAF24 en série (il suffit, le temps du test, d'emboiter le + de l'une dans le - de la suivante). Vous aurez ainsi au final un plus et un moins de 54 volts sur lequel vous pourrez brancher votre testeur TP1 via une simple paire de cordons avec fiches "bananes".

D'ordre général :

- Convertisseur secondes vers heures/minutes/secondes. Petit convertisseur pour vous aider à transformer vos temporisations du format secondes en heures/minutes/secondeshttp://www.volta-electricite.info/articles.php?lng=fr&pg=7188

- Chronomètre très pratique. Permet de "toper" manuellement et facilement vos bandes sonores grâce à ses temps intermédiaires. A chaque Top, cliquez sur "retenir" , le temps apparait dans un tableau. Vous pouvez même mettre un texte de commentaire par top et ensuiite imprimer le tout  : http://www.chronometre-en-ligne.com/

- Faut-il décharger de temps en temps totalement la batterie 12V au plomb de ma table (MAF100, Centauri, Pyromatic...) ? Non, c'est le meilleur moyen pour détériorer profondément la batterie. Cette pratique est née avec les téléphones portables dont les batteries Ni-Cd avaient à l'époque un tel effet mémoire qu'il convenait de temps en temps de l'annuler en déchargeant la complètement batterie. Ce n'est pas le cas avec les batteries au plomb, bien au contraire. Pour que la batterie au plomb dure longtemps, il vaut mieux la recharger le plus souvent possible. Nous conseillons de les recharger systématiquement après chaque prestation. Pour information, les batteries de ce type ont un taux d'autodécharge pouvant aller jusqu'à quelques dixièmes de pourcent par jour. C'est pour cela qu'il faut refaire une charge d'entretien au moins tous les deux mois, même si l'on ne s'en sert pas. 

- Lors de la recharge d'une batterie, peut-on laisser le chargeur plus longtemps que nécessaire sans risque de surcharge ? Oui, les chargeurs fournis avec nos systèmes sont automatiques, il est donc possible par exemple de laisser le chargeur branché sur la table sans surveillance toute la nuit pour récupérer sa table chargée le matin. Lorsque la charge est terminée débrancher le chargeur du coté secteur et aussi du coté table (pour ne pas que la batterie risque de décharger dans le chargeur).

- Quelle est la durée de vie d'une batterie rechargeable ? Environ 5 ans. Si vous constatez que l'autonomie de votre table est très inférieure à la normale, c'est que la batterie est probablement à changer. Les décharges profondes (tension < 10v) les détériorent plus rapidement. Donc à surveiller de très près si votre table a plus de 5 ans. Nous pouvons en assurer le remplacement par exemple à l'occasion d'une révision, mais vous pouvez aussi le faire vous même (nous les vendons, mais autrement vous pouvez vous les procurer assez facilement auprès de revendeurs spécialisés car ce sont des batteries tout à fait standards, il faut toutefois veiller à prendre le même modèle que celle qui était montée d'origine). Attention au froid : il a tendance à réduire de manière significative la capacité des batteries, surtout si elles sont vieillissantes. Protégez vos systèmes du froid et du gel, testez préalablement les batteries en conditions hivernales.

- Quelle est la durée de vie d'une table de tir ? Bien évidement il n'y a pas de règle stricte, tout dépend du soin qui aura été apporté au matériel : il nous arrive de recevoir en révision des tables de tir d'une douzaine d'années en bien meilleur état que certaines vendus à peine deux ou trois ans plus tôt et totalement négligées. Heureusement nos systèmes sont de conception robuste, mais il faut néanmoins se rappeler que ces appareils sont exploités sur tous les terrains, soumis à des conditions climatiques pas simples, au chaud, au froid, au gel, à l'humidité, à la boue, à la terre, même le feu parfois, qu'ils sont transportés en voiture ou dans la benne d'une camion, soumis aux vibrations et aux chocs, qu'ils passent entre les mains de nombreux opérateurs différents... on est bien loin d'une utilisation de "salon". Avec tout ces facteurs, à partir d'une quinzaine d'année il faut commencer à envisager par sagesse préventive une mise à la retraite du système.

- Que peut-on faire pour protéger les systèmes du grand froid ? Par exemple en évitant de poser directement son système dans la neige, mais en préférant intercaler une couche isolante. En sortant les piles au dernier moment. Dans les cas extrêmes on peut plaçer les satellites dans une caisse avec une chaufferette...

- Les systèmes sont ils étanches ? Que peut-on faire pour protéger les systèmes en cas de pluie ? Il convient en cas de météo difficile de les protéger avec, par exemple, une bache plastique. Ce conseil est aussi valable en cas d'utilisation dans un lieu où il y a du sable fin (plages, dunes...), surtout s'il y a du vent. En effet les particules de sable fin sont encore plus pénétrantes que l'eau (et contrairement à l'eau qui sèche et disparaît, le sable lui reste et avec le temps s'accumule. Il peut très bien altérer l'électromécanique d'une clef, d'un relais ou encore pénéter à l'intérieur des fiches de connexion des câbles et empêcher le contact électrique de se faire correctement).

- Peut-on positionner les appareils et déports où l'on veut ?  En premier lieu les systèmes doivent être installés à l'abri des retombées pyrotechniques, ou de la pluie, mais aussi du gel, ou encore de la forte chaleur (induite par exemple des rayonnements solaires en plein été). En effet des conditions climatiques extrèmes peuvent par exemple avoir des influences sur la précision des mesures de résistances des lignes, sur le rendement des batteries, détérioration prématurée des éléments liée aux UV...

- Comment être sûr qu'une pile externe est bonne ?Tout d'abord il est important de rappeler que mesurer sa tension (V) à vide est insuffisant : en effet, une pile de 72 volts usagée peut très bien encore fournir au voltmètre une tension respectable supérieure à 70 volts mais s'avérer incapable de fournir l'intensité minimale et s'écrouler dès qu'elle est réellement sollicitée. Tout cela car un voltmètre n'est pas une "charge" et ne demande aucun courant (A). Il est plus représentatif d'utiliser un ampèremètre, car sa résistance interne est nulle, et de lire le courant que peut fournir la pile. Malheureusement, la technique de l'ampèremètre direct présente un inconvénient majeur : c'est de fortement décharger la pile car cela revient à la court-circuiter. Enfin il y a notre testeur intelligent de pile TP1 disponible sur ce site. Toujours avoir au moins une pile de secours à disposition.

- Si le voyant de résistance de ligne ne s'allume pas, car par exemple la ligne présente légèrement trop de résistance, est-ce que la table va tout de même tenter de mettre à feu cette ligne ? Sur nos tables le voyant de résistance de ligne n'est qu'un indicateur et est totalement indépendant des circuits de mise à feu, donc le fait que le voyant ne s'allume pas ne bloquera pas l'impulsion de tir de la ligne en question. En revanche, selon la valeur du dépassement de la résistance, la ligne peut ne pas être mise à feu de façon correcte.

- Comment éviter qu'un inflammateur se retrouve court-circuité, est-ce décelable ? Ce n'est pas décelable car, la ligne n'étant pas coupée, le test ohmmique de la ligne va généralement être bon. Il convient de parfaitement isoler les épissures avec du ruban adhésif (ou d'utiliser des connecteurs télécom type "Eton"). Il faut aussi soigner l'arrivée de la ligne sur les bornes de la table de tir afin d'éviter tout court-circuit, tout contact entre les fils d'une ligne avec ceux d'une autre ligne ou avec le chassis de la table.

- Doit-on faire réviser les tables de tir ? Nous le conseillons, une révision tous les deux ou trois ans est raisonnable. Cela permet aussi d'avoir un système bénéficiant des dernières mises à jour. Nous sommes à votre disposition tout au long de l'année pour réviser vos systèmes, toutefois afin d'être servis dans les meilleurs délais nous vous conseillons d'éviter la période du printemps. Il faut parfaitement bien emballer et protéger le matériel contre les chocs, sans oublier de préciser vos coordonnées complètes. Tout retour de matériel doit préalablement nous être signalé. Nous nous réservons le droit de déclarer un appareil inutilisable, et donc non réparable, si son état général ne permet plus une utilisation dans des conditions de sécurité et d'efficacité suffisantes.

- Doit-on réaliser les mises à jour gratuites proposées sur votre site ?  Lorsqu'un système est commercialisé il est parfaitement optimisé à ce moment là, mais nos produits évoluent en permanence grace au travail de notre bureau d'études. Aussi dès qu'une amélioration est trouvée, elle est mise à disposition gratuitement sur notre site sous la forme d'une mise à jour. Ces améliorations permettent d'optimiser le fonctionnement des appareils en ayant la dernière version du programme interne de l'appareil, il serait dommage de ne pas en profiter (dans la limite de compatibilté technique du matériel). Ces mises à jour sont rapides et simples à réaliser, il suffit de suivre les instructions données au fur et à mesure.

- J'ai parfois du mal à dévisser les 4 radians obliques de plan de masse des antennes externes HF, existe t'il une astuce pour faciliter cette opération ? Oui, il suffit de temps en temps de très légèrement lubrifier le filetage du radian (avec une goutte de WD40 ou d'huile fine par exemple).

- Assurez-vous le SAV de matériel de tir d'autres marques ? Non, seuls nos systèmes sont pris en charge par notre service après vente. Il ne nous est pas possible de réparer des systèmes que nous ne connaissons pas.

- Réalisez-vous des études de systèmes de tir spécifiques à la demande du client, par exemple à partir d'un cahier des charges ? Non. En revanche nous pouvons, dans la mesure du possible, apporter des modifications mineures aux systèmes standards pour répondre à une demande spécifique.   

- De quelle manière un obstacle entre l'émetteur et le récepteur peut perturber une transmission radio HF et pourquoi est-il préférable de placer les antennes en hauteur ? On peut assimiler une transmission radio HF à une transmission lumineuse : ainsi de la même manière qu'un obstacle va atténuer la lumière d'une lampe électrique un obstacle va atténuer l'onde radio. C'est d'autant plus vrai si l'obstacle est dense. En ce qui concerne le positionnement en hauteur des antennes, c'est exactement la même chose qu'un phare destiné à la nivation maritime : il sera nettement plus visible de loin s'il est haut. Un dessin valant mieux qu'un long discours, vous pouvez visualiser un petit dessin explicatif en cliquant sur l'image ci-dessous :

- De quelle origine sont les tables de tir Genetec ? Comme indiqué à la page d'accueil, nous sommes les concepteurs et fabricants de nos tables de tir. En dehors de certains petits accessoires standards courants (comme par exemple l'adapateur USB du Pyromatic ou le chargeur de batterie), nous ne revendons pas de matériel pyro d'importation.

 

IMPORTANT :   Chaque appareil est livré avec un mode d'emploi qu'il est absolument nécessaire de connaître , vous pouvez aussi le mettre en pratique en réalisant un petit "apprentissage" (par le biais d'essais sur votre nouveau matériel) afin de vous assurer de la bonne compréhension de toutes les fonction de votre nouvelle machine. Les modes d'emploi des appareils actuels sont disponibles sur ce site, et sur demande nous pouvons vous fournir par courriel les modes d'emploi des anciennes versions ou des appareils qui ne sont plus commercialisés. Vous devez bien entendu former le personnel qui utilisera l'appareil. Nous avons encore malheureusement parfois des appels de gens qui visiblement n'ont pas pris du tout connaissance du mode d'emploi avant l'utilisation de leur machine. Une fois le mode d'emploi lu, nous sommes totalement disponibles en cas de question technique, même anodine, sur l'utilisation d'un de nos appareil et cela même s'il est ancien ou si vous l'avez acheté ailleurs (occasion, revendeur...). Le respect des recommandations de sécurité est toujours prioritaire.

 

Si vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question dans cette FAQ, n'hésitez pas à nous contacter.

 

- Systèmes et tables de tir pour la pyrotechnie - Pyrotechnic firing systems - mentions légales - GENETEC © 2018 -

 

Questions fréquentes - Conseils
© 2018